A Taipei, capitale de Taïwan, on est convaincu que les innovations dans les villes intelligentes faciliteront la vie post-pandémique. Pour Huang Shan-shan, maire adjointe de l’innovation, cela a permis à Taipei d’être préparé à de futures épidémies de coronavirus et aussi d’être prêt à profiter au maximum d’un retour à la normale. Ainsi, alors que les villes du monde entier s’efforcent de revenir à la normale au milieu de la pandémie dévastatrice de COVID-19, la capitale taïwanaise a organisé un concert de 10000 personnes en plus de plusieurs salons commerciaux, en ligne et hors ligne, depuis le début de l’épidémie.

Classé huitième sur le dernier indice des villes intelligentes de l’Institute for Management Development, le gouvernement de la ville de Taipei a rapidement adopté des technologies intelligentes pour s’attaquer aux problèmes du monde réel pendant la pandémie. Il a créé un tableau de bord COVID-19 pour distribuer efficacement les fournitures médicales, suivre les personnes en quarantaine à domicile et prendre de meilleures décisions en s’appuyant sur des données vérifiables.

Discutant de la réponse COVID-19 de Taipei, la maire adjointe, Huang Shan-shan, a déclaré à Taiwan News: « Grâce à notre expérience de la gestion du virus mortel du SRAS il y a 17 ans, le gouvernement de la ville a immédiatement réagi et organisé rapidement un groupe de travail, utilisant des technologies avancées qui permettent beaucoup plus de contrôle grâce aux appareils intelligents ».

Depuis 1998 au conseil municipal de la capitale taïwanaise, Shan-shan HUANG, diplômé en droit de l’université nationale de Taïwan, a réussi à faire gagner les étapes de l’innovation technologique à Taipei, concrétisées ce mois de septembre dernier, par une huitième position au classement mondial des villes intelligentes.

Pour illustrer ce dynamisme de la maire adjointe, face aux métropoles du géant voisin Chinois, en février, l’arrivée inattendue de nombreux expatriés et visiteurs étrangers à Taipei a incité Huang, qui commande le groupe de travail sur la pandémie de la ville, à concevoir un tableau de bord en temps réel qui visualise en permanence les données à mesure qu’elles sont mises à jour par les bureaux de district et les entreprises.

Les données comprennent, par exemple, le nombre de personnes séjournant dans des hôtels désignés et d’autres installations qualifiées pour accepter des clients soumis à la quarantaine de 14 jours et le nombre de personnes visitant les boîtes de nuit et autres lieux à haut risque.

« Lorsqu’un cas confirmé a été identifié, nous pouvons immédiatement retrouver des contacts étroits et réagir rapidement », a déclaré Huang. Par exemple, lorsqu’il a été confirmé qu’une femme travaillant dans un club d’hôtesse était atteinte du coronavirus, le gouvernement de la ville a pu vérifier les enregistrements d’informations personnelles laissées par les clients lorsqu’ils sont entrés dans l’établissement.

En août, le maire et la maire adjoint Huang ont participé à un sommet des maires. Au cours de la vidéoconférence, ils ont rencontré 20 élus et représentants de 17 pays pour discuter de la manière dont les initiatives intelligentes peuvent minimiser les perturbations causées par la pandémie.

Huang a déclaré à Taiwan News que si « des milliers d’innovations intelligentes sont créées chaque année, seules quelques-unes peuvent vraiment répondre aux besoins et aux défis de la société. De nombreuses startups se consacrent à l’innovation et ont besoin d’une place pour mettre en œuvre leurs idées novatrices », a fait remarquer Huang. Elle confirme que Taipei est ouverte aux nouvelles idées et propose une assistance et des conseils pour aider à transformer ces technologies en entreprises lucratives, en espérant qu’elles deviendront les licornes de demain.