Durant ces quatre jours de l’évènement mondial du numérique, sans contexte le maire de Seoul est la vedette du programme Smart Cities concocté par les responsables du CES Las Vegas 2020. Ainsi, à la thématique collectivités locales, la Corée du Sud vole la vedette durant cette édition, autant à la Chine qu’aux pays européens.

Le maire de Séoul, Park Won-soon, qui était sur l’un des panels d’une session CES sur le développement de la ville intelligente, a visité ce mercredi 8 janvier, les stands de Samsung, LG et Hyundai Motor Co.

D’autres autorités locales de Corée du Sud, à l’exemple du gouverneur de la province de Jeju, Won Hee-ryong, et les maires de Daegu et Anyang ont également été repérés au CES de cette année. Mais sans contexte, la présence de Park Won-Soon est un moment particulier au CES pour les observateurs du marché des Smart Cities qui devrait atteindre plus de 158 milliards de dollars en 2022.

Considéré comme un authentique « concepteur social », Won-soon Park a consacré sa carrière à apporter de nouveaux changements aux anciennes normes. Park a travaillé comme avocat des droits de l’homme et a défendu de nombreux militants politiques dans les années 1980 et 1990. Dans les années 1990 et 2000, en tant qu’activiste civique, il a fondé plusieurs organisations civiques dans le but de promouvoir la démocratie participative et la protection des droits de l’homme.

Depuis sa première élection en octobre 2011, il est à son troisième mandat en tant qu’édile de Séoul et toujours avec le slogan « c’est les citoyens qui sont le maire ». Il met toujours en avant le principe d’une gouvernance collaborative avec les citoyens dans le processus de prise de décision politique. Même ses opposants politiques, lui reconnaissent cette capacité de toujours aller au-delà des frontières nationales et de renforcer la coopération de ville à ville pour relever les nombreux défis communs auxquels le monde est confronté.

Il a donc assumé de nombreuses responsabilités de leadership dans diverses organisations, telles que WeGO, une organisation pour promouvoir la gouvernance électronique et les villes intelligentes. Durant la conférence « La réalité du développement d’une ville intelligente » ce mercredi au CES 2020, le maire de Seoul a défendu face à des experts américains, son idée des progrès technologiques à venir qui « devraient rendre la vie quotidienne plus efficace grâce aux modèles de circulations et à la qualité de l’air, à la préparation aux situations d’urgence, à l’orientation et à la consommation optimale de l’énergie ».