Les chercheurs du Trinity College Dublin envisagent d’utiliser l’or, l’argent et le cuivre comme moyen de stocker l’énergie de l’hydrogène…

Article uniquement consultable pour les abonnés .
Connexion
S’inscrire