Directrice des politiques et des communications au National Cyber Security Center (NCSC) du Royaume-Uni, Nicola Hudson a été pour les fêtes de fin d’année, décorée de l’Ordre de l’Empire britannique pour services rendu à la sécurité nationale. Depuis fin janvier 2020, c’est elle qui dirigeait à partir de Londres, la stratégie de communication concernant la nouvelle loi mise en place pour protéger la sécurité et la confidentialité de millions d’utilisateurs d’appareils Internet des objets (IoT) à travers le Royaume-Uni. Et cela, dans le cadre de plans élaborés par le Department for Digital, Culture, Media and Sport (DCMS).

Avec l’assurance des communicants convaincus de leur dossier de presse, Nicola Hudson affirmait l’année dernière que la loi qui venait d’être voté sur la cybersécurité des IoT « donnera aux acheteurs une plus grande tranquillité d’esprit. La technologie qu’ils apportent chez eux est sûre et que les problèmes tels que les mots de passe prédéfinis et l’arrêt soudain des mises à jour de sécurité appartiennent au passé ».

Nicola Hudson a rejoint le National Cyber Security Center en septembre 2016. Avant cela, cette adepte de l’étude comportementale, a occupé de nombreux postes passionnants et intéressants où il n’y avait pas deux jours similaires.

En quittant le secteur privé, elle a rejoint le monde feutré de la communication officielle, travaillant très vite sur l’organisation des jeux olympiques de Londres, notamment sur la principale campagne et en planifiant l’activité gouvernementale pendant les Jeux. De là, elle est passée au 10 Downing Street, pour suivre les voyages et les sommets à l’étranger auquels assiste le Premier ministre David Cameron, puis d’être responsable des news lors de deux référendums et élections.

C’est en juillet 2019 que Nicola Hudson, diplômé de l’université de Manchester, est devenue directrice des politiques et des communications au National Cyber Security Center, pour prendre en charge tous les aspects de la cyber politique et des communications stratégiques.

Son défi a été de mettre en place une équipe de communication entièrement intégrée au NCSC, comprenant la planification du réseau, les communications stratégiques, les médias, les communications internes, le numérique et les événements en une seule unité cohérente qui opère sur trois sites différents.

En tant que leader de la com au NCSC, Nicola Hudson a mis en place la bonne combinaison de personnel dans les bons rôles pour créer une solide équipe de communication. Une partie de cela consiste à recruter une main-d’œuvre diversifiée et inclusive, y compris de différents milieux socio-économiques. « Je fais partie du comité de direction du GCHQ BAME, car nous pouvons faire plus. J’utilise régulièrement le Cadre de compétences professionnelles en communication gouvernementale pour aider à recruter du personnel de différents horizons de manière équitable et transparente », expliqua-t-elle en janvier 2020.